Threat Intelligence : quels sont les avantages de cette stratégie ?

avantages du renseignement sur les menaces - Flexa Cloud

Les divers cas d'utilisation de Threat Intelligence en font une ressource essentielle pour les équipes interfonctionnelles de toute organisation. 

Bien qu'elles soient peut-être les plus utiles dans l'immédiat pour prévenir une attaque, les informations sur les menaces constituent également un élément utile du triage, de l'analyse des risques, de la gestion des vulnérabilités et de la prise de décision à grande échelle.

Vérifiez-le!

→ Avant de poursuivre cet article, vous voudrez peut-être jeter un œil aux textes précédents que nous avons déjà publiés. Les voici:

  1. Threat Intelligence : Pourquoi cette stratégie est-elle importante pour les entreprises ?
  2. Types de Threat Intelligence : lequel mettre en œuvre dans votre entreprise ?

Threat Intelligence fournit des réponses aux incidents

Les analystes de la sécurité chargés de la réponse aux incidents signalent certains des niveaux de stress les plus élevés du secteur, et il n'est pas étonnant que cela se produise. Le taux d'incidents cybernétiques n'a cessé d'augmenter au cours des deux dernières décennies, et une forte proportion d'alertes quotidiennes se sont révélées être de faux positifs. 

Lorsqu'ils traitent des incidents réels, les analystes doivent souvent passer du temps à passer au crible les données manuellement pour évaluer le problème.

La Threat Intelligence réduit la pression de plusieurs manières :

  • identifier et éliminer automatiquement les faux positifs ;
  • enrichir les alertes avec un contexte en temps réel, comme des scores de risque personnalisés ;
  • comparer les informations provenant de sources internes et externes.

Découvrez maintenant comment une stratégie de renseignement sur les menaces bien structurée et exécutée tire parti d'une réponse aux incidents agile et efficace !

Threat Intelligence améliore les opérations de sécurité

La plupart des équipes d'opérations de sécurité doivent gérer des volumes élevés d'alertes générées par les réseaux qu'elles surveillent. Le filtrage de ces alertes prend beaucoup de temps et beaucoup ne font jamais l'objet d'investigations, générant une certaine « fatigue » qui conduit les professionnels à ne pas considérer la gravité des problèmes comme ils le devraient. 

Threat Intelligence résout bon nombre de ces problèmes, aidant à recueillir des informations plus rapidement et avec plus de précision, à filtrer les fausses alarmes, à accélérer le triage et à simplifier l'analyse. Grâce à lui, les analystes peuvent arrêter de perdre du temps à rechercher des alertes basées sur :

  • actions plus susceptibles d'être inoffensives que malveillantes ;
  • les attaques qui ne sont pas pertinentes pour l'entreprise ;
  • attaques pour lesquelles des défenses et des contrôles existent déjà.

En plus d'accélérer le triage, les renseignements sur les menaces peuvent aider les équipes de sécurité à simplifier l'analyse et le confinement des incidents.

Rend la gestion des vulnérabilités plus puissante

Une gestion efficace des vulnérabilités signifie passer d'une approche « tout réparer, tout le temps » - que personne ne peut atteindre de manière réaliste - à une hiérarchisation basée sur le risque réel.

Bien que le nombre de menaces augmente chaque année, les recherches montrent que la plupart d'entre elles ciblent la même petite proportion de vulnérabilités. Les acteurs de la menace sont également plus rapides : il ne faut désormais plus que quinze jours, en moyenne, entre l'annonce d'une nouvelle vulnérabilité et l'apparition d'un exploit la ciblant.

Cela a deux implications :

  1. Vous avez deux semaines pour patcher vos systèmes contre un nouvel exploit. Si vous ne pouvez pas apporter de corrections dans ce délai, ayez un plan pour atténuer les dégâts.
  2. Si une nouvelle vulnérabilité n'est pas exploitée dans un délai de deux semaines à trois mois, sa correction peut avoir une priorité moindre.

Threat Intelligence vous aide à identifier les vulnérabilités qui présentent un risque réel pour votre organisation en combinant des données internes d'analyse des vulnérabilités, des données externes et un contexte supplémentaire sur les acteurs de la menace.

Facilite l'analyse des risques

La modélisation des risques peut être un moyen utile pour les organisations d'établir des priorités d'investissement. Mais de nombreux modèles de risque souffrent de résultats vagues, non quantifiés, compilés à la hâte, basés sur des informations partielles, des hypothèses non fondées ou difficiles à mettre en œuvre.

Threat Intelligence fournit un contexte qui vous aide à effectuer des mesures de risque définies. Cela peut aider à répondre à des questions telles que :

  • Quels acteurs malveillants utilisent cette attaque et ciblent-ils notre industrie ?
  • Combien de fois cette attaque particulière a-t-elle été observée récemment par des entreprises comme la nôtre ?
  • La tendance est-elle à la hausse ou à la baisse ?
  • Quelles vulnérabilités cette attaque exploite-t-elle, et ces vulnérabilités sont-elles présentes dans notre entreprise ?
  • Quel genre de préjudice, technique et financier, cette attaque a-t-elle causé à des entreprises comme la nôtre ?

Assure la prévention de la fraude

Pour assurer la sécurité de votre organisation, il ne suffit pas de simplement détecter et répondre aux menaces qui exploitent déjà vos systèmes. Vous devez également éviter les utilisations frauduleuses de vos données ou de votre marque.

Les informations sur les menaces recueillies auprès des communautés criminelles clandestines offrent une fenêtre sur les motivations, les méthodes et les tactiques des acteurs de la menace. Surtout lorsqu'il est corrélé avec des informations Web de surface, y compris des flux et des indicateurs techniques.

Utilisez les renseignements sur les menaces pour empêcher :

  • fraude au paiement — La surveillance des sources telles que les communautés criminelles, les sites de collage et d'autres forums pour les numéros de carte de paiement pertinents, les numéros d'identification bancaire ou les références spécifiques aux institutions financières peut fournir une alerte précoce des futures attaques qui pourraient affecter votre organisation.
  • données compromises — Les cybercriminels téléchargent régulièrement des caches massifs de noms d'utilisateur et de mots de passe sur le dark web, ou les mettent en vente sur des marchés clandestins. Surveillez ces sources pour détecter les fuites d'informations d'identification, de données d'entreprise ou de code propriétaire.
  • Typosquattage - Recevez des alertes en temps réel sur les domaines de phishing et de typosquatting nouvellement enregistrés pour empêcher les cybercriminels d'usurper l'identité de votre marque et d'escroquer les utilisateurs sans méfiance.

direction de la sécurité

Les responsables de la sécurité doivent gérer les risques en équilibrant les ressources disponibles limitées avec la nécessité de protéger leurs organisations contre les menaces en constante évolution. 

Les renseignements sur les menaces peuvent aider à cartographier le paysage des risques, à calculer les impacts et à donner à l'équipe de sécurité le contexte pour prendre de meilleures décisions plus rapidement.

Aujourd'hui, les responsables de la sécurité doivent :

  • évaluer les risques commerciaux et techniques, y compris les menaces émergentes et les « inconnues connues » qui pourraient affecter l'entreprise ;
  • identifier les bonnes stratégies et technologies pour atténuer les risques ;
  • communiquer la nature des risques à la haute direction et justifier les investissements dans des mesures défensives.

La Threat Intelligence peut être une ressource essentielle pour toutes ces activités, fournissant des informations sur les tendances générales telles que :

  • quels types d'attaques deviennent plus (ou moins) fréquentes ;
  • quels types d'attaques coûtent le plus cher aux victimes ;
  • quels nouveaux types d'acteurs menaçants émergent et les actifs et les entreprises qu'ils ciblent ;
  • quelles pratiques et technologies de sécurité ont plus (ou moins) réussi à arrêter ou à atténuer ces attaques.

Cela peut également permettre aux groupes de sécurité d'évaluer si une menace émergente est susceptible d'affecter l'entreprise en fonction de facteurs tels que :

  • Industrie — La menace affecte-t-elle d'autres entreprises de notre secteur vertical ?
  • Technologie — La menace implique-t-elle la compromission de logiciels, de matériel ou d'autres technologies utilisées dans notre entreprise ?
  • géographie — La menace cible-t-elle les installations dans les régions où nous opérons ?
  • méthode d'attaque — Les méthodes utilisées dans l'attaque, y compris l'ingénierie sociale et les méthodes techniques, ont-elles été utilisées avec succès contre notre entreprise ou similaire ?

Grâce à ces types de renseignements, recueillis à partir d'un large éventail de sources de données externes, les décideurs en matière de sécurité obtiennent une vue globale du paysage des cyberrisques et des risques les plus importants.

Réduit les risques provenant de tiers

D'innombrables organisations transforment leur façon de faire des affaires grâce à des processus numériques. Ils déplacent les données des réseaux internes vers le cloud et collectent plus d'informations que jamais auparavant.

Faciliter la collecte, le stockage et l'analyse des données améliore certainement de nombreux secteurs, mais cette libre circulation de l'information a un prix. 

Cela signifie que pour évaluer le risque de notre propre organisation, nous devons également tenir compte de la sécurité de nos partenaires, fournisseurs et autres tiers.

Malheureusement, bon nombre des pratiques de gestion des risques tiers les plus courantes utilisées aujourd'hui sont en retard par rapport aux exigences de sécurité. 

Les évaluations statiques telles que les audits financiers et les vérifications des certificats de sécurité sont toujours importantes, mais elles manquent souvent de contexte et ne sont pas toujours opportunes. Il existe un besoin pour une solution qui fournit un contexte en temps réel sur le paysage réel des menaces.

Le renseignement sur les menaces est un moyen d'y parvenir. Cette stratégie peut assurer la transparence des environnements des tiers avec lesquels vous travaillez. Cela fournit des alertes en temps réel sur les menaces et les changements de leurs risques.

Comment le sujet de la Threat Intelligence est-il traité dans votre entreprise ? Approfondissez ce concept en téléchargeant l'eBook que nous venons de sortir !

Cliquez ici pour télécharger